Accueil > Chroniques > La Fille dans le verre

La Fille dans le verre

Jeffrey Ford (Denoël)

dimanche 17 juin 2007


Voilà bien une vraie bonne découverte. Jeffrey Ford n’est certes pas un inconnu pour les amateurs de fantastique et de science-fiction. Mais espérons qu’avec ce sixième roman (Prix Edgar Allan Poe 2006), il élargisse son audience en France, car le bougre le mérite. La Fille dans le verre propose une intrigue plutôt classique, avec meurtres en série et méchant démoniaque. Mais l’affaire se déroule dans l’Amérique de la Grande Dépression, avec une équipe de détectives-arnaqueurs versés dans le happening spirite, secondés à l’occasion par une bande de freaks croquignolets. Des personnages donc hauts en couleur, mais que l’auteur ne se contente pas de faire défiler comme à la parade. Tous existent vraiment, et c’est une belle performance tant la galerie s’affiche bondée. L’ambiance fantastico-cartoonesque est parfaite, et la talent de conteur de Jeffrey Ford assez magique pour ne jamais sombrer dans le ridicule ou le grand guignol. On est pris, on frissonne, et on rit beaucoup, car l’humour n’est pas le dernier des ingrédients que sait manier notre homme. En somme, un réel bonheur de lecture sans prétention. Mais qui dévoile une sacré maîtrise. Chapeau !