Accueil > Dossiers > Le prix Michel Lebrun

Le prix Michel Lebrun

mardi 4 novembre 2014

Depuis 1978, la bonne ville du Mans s’anime de ses « 24 heures du livre », qui rassemble bon an mal an plus de 30 000 personnes. A partir de 1986 est attribué à cette occasion le Prix du roman policier francophone, qui devient en 1997 le Prix Michel Lebrun en homage au « pape du polar », romancier et co-fondateur de l’association 813 décédé un an plus tôt. La plupart de la quinzaine de personnes qui constituent le jury sont d’ailleurs des membres de la célèbre association, personnalités de la presse ou amateurs éclairés. Dans la liste des lauréats, on retrouve le gratin du polar tricolore, souvent multiprimés.

PALMARES

1986 : Jean-Michel Guenassia pour Pour 100 millions (Liana Levi)
1987 : Daniel Pennac pour La Fée carabine (Gallimard)
1988 : Didier sénégal pour Le Cavalier Grec (Albin-Michel)
1989 : Jean-François Vilar pour Les Exagérées (Seuil)
1990 : Tonino Benacquista pour Trois carrés rouges sur fond noir (Série Noire)
1991 : Joseph Périgot pour Le Bruit du fleuve (Calmann Lévy)
1992 : Marc Villard pour Démons ordinaires (Rivages/Noir)
1993 : Thierry Jonquet pour Les Orpailleurs (Série Noire)
1994 : Maurice G. Dantec pour La Sirène rouge (Série Noire)
1995 : Fred Vargas pour Debout les morts (Viviane Hamy)
1996 : Brigitte Aubert pour La Mort des bois (Seuil Policier)
1997 : Stéphanie Benson pour Le Loup dans la lune bleue (L’Atalante)
1998 : Xavier Hanotte pour De secrètes injustices (Belfond)
1999 : Jean-Bernard Pouy pour Larchmütz 5632 (Série Noire)
2000 : Jean-Marie Villemot pour L’œil mort (Série Noire)
2001 : Dominique Sylvain pour Strad (Viviane Hamy)
2002 : Patrick Bard pour La Frontière (Seuil)
2003 : Claude Izner pour Mystère rue des Saint-Pères (Editions Feryane)
2004 : Ayerdhal pour Transparences (Au Diable Vauvert)
2005 : Caryl Férey pour Utu (Série Noire)
2006 : Maurice Attia pour Alger la Noire (Actes Sud/Babel Noir)
2007 : Marcus Malte pour Garden of Love (Zulma)
2008 : David Le Breton pour Mort sur la route (Métailié)
2009 : Antonin Varenne pour Fakirs (Viviane Hamy)
2010 : Catherine Fradier pour Cristal Défense (Au diable Vauvert)
2011 : Michel Bussi pour Nymphéas noir (Presses de la Cité)
2012 : Jérome Leroy pour Le Bloc (Série Noire)
2013 : Olivier Truc pour Le Dernier Lapon (Métailié)
2014 : Hervé Le Corre pour Après la guerre (Rivages/Thriller)
2015 : Franck Bouysse pour Grossir le ciel (La Manufacture des livres)
2016 : Colin Niel pour Obia (Rouergue Noir)