Accueil > Dossiers > Grand Prix du roman noir du festival de Cognac

Grand Prix du roman noir du festival de Cognac

vendredi 19 avril 2013

A côté des débutants récompensés par son Prix du roman policier, le festival du film policier de Cognac tenait également à couronner des auteurs confirmés en décernant à partir de 1999 deux prix (français et étranger) aux meilleurs romans noirs édités dans l’année précédent la manifestation. Le jury, composé de sept à huit personnes, changeait tous les ans et comprenait des écrivains, des acteurs, des cinéastes ou des journalistes spécialisés dans le genre. A lire le palmarès, on pourrait vanter le bon goût de ces messieurs-dames. Ou souligner avec mauvais esprit que Rivages se taillait la part du lion. De plus, deux prix estampillés festival de Cognac remis à la même période n’était pas forcément très lisible pour le grand public. 2007 signe la dernière année du festival dans la ville de Cognac, après 25 ans d’existence. Quelques mois plus tard, la ville de Beaune (Côte d’Or) décide d’organiser une manifestation similaire désormais baptisée Festival international du film policier, dont la première édition s’est tenue en 2009. D’ou l’absence de prix pour l’année 2008. A Beaune, il appartient au "Cercle rouge", réunissant quinze personnalités du monde littéraire et cinématographique, d’attribuer le Grand prix du roman noir français et étranger.

PALMARES

- 1999

Jean-Paul Demure pour Fin de chasse (Rivages/Noir)
Donald Westlake pour Le Couperet (Rivages/Thriller)

- 2000

Fred Vargas pour L’Homme à l’envers (Viviane Hamy)
John Harvey pour Lumière froide (Rivages/Thriller)

- 2001

Chantal Pelletier pour Le Chant du bouc (Série Noire)
Georges Pelecanos pour Un nommé Peter Karras (Murder Inc.)

- 2002

Dominique Manotti pour Nos fantastiques années fric (Rivages/Trhiller)
David Peace pour 1974 (Rivages/Thriller)

- 2003

Louis Sanders pour Passe-temps pour âmes ignobles (Rivages/Noir)
Ian Rankin pour Le Jardin des pendus (Editions JP Bertrand-Le Rocher)

- 2004 :

Bernard Mathieu pour Carmelita (Gallimard, La Noire)
James Lee Burke pour Heartwood (Rivages)

- 2005 :

Hervé Le Corre pour L’Homme aux lèvres de saphir (Rivages)
Georges Pelecanos pour Soul Circus (L’Olivier)

- 2006 :

Pascal Dessaint pour Loin des humains (Rivages)
Jake Lamar pour Nous avions un rêve (Rivages)

- 2007 :

Jean-Paul Nozière pour Le silence des morts (Rivages)
Massimo Carlotto pour L’immense obscurité de la mort (Métailié)

- 2009 :

Caryl Férey pour Zulu (Série Noire)
James lee Burke pour Dernier tramway pour les Champs-Elysées (Rivages)

- 2010

Hervé Le Corre pour Les Coeurs déchiquetés (Rivages/Thriller)
Richard Price pour Souvenez-vous de moi (Presses de la Cité)

- 2011

Joseph Incarnoda pour Lonely Betty (Finitude)
Peter Temple pour Un monde sous surveillance (Rivages/Thriller)

- 2012

Marin Ledun pour Les Visages écrasés (Seuil)
Stuart Neville pour Les fantômes de Belfast (Rivages/Thriller)

- 2013

Michaël Mention pour Sale temps pour le pays (Rivages/Noir)
James Carlos Blake pour Red Grass River (Rivages/Thriller)