Accueil > Chroniques > 1980

1980

David Peace (Rivages/Thriller)

mardi 22 juin 2004


On sortait de 1977 avec une certaine nausée, en se demandant presque si l’on était prêt à suivre plus loin Peace dans sa descente aux enfers. Mais notre homme est assez talentueux pour ne pas continuer sur cette pente pavée de mauvaises intentions et qui devenait de plus en plus casse-gueule. Avec 1980 donc, léger changement de cap. Inutile cependant de croire que les méchants nuages déjà accumulés sur le Yorshire se dissipent d’un coup d’un seul. Loin s’en faut. Il fait toujours aussi noir au pays de l’éventreur. Mais Peacel’article s’applique à mieux éclairer le chemin qu’auparavant, en se concentrant surtout sur le regard d’un seul personnage et non plus d’un tandem comme dans 1977. Plus linéaire, l’intrigue est aussi plus dense, en parfaite harmonie avec le style resserré de Peace. En dire plus serait sans doute en dévoiler trop sur le noeud de vipères dans lequel nous plonge l’auteur. Sachez seulement que le mal étant partout, il ne surgit pas toujours là où on l’attend le plus. Pression et corruption donnent une sacré migraine à notre héros. Et depuis 1977, on sait ce qu’il advient quand la Cocotte-Minute bout trop fort. Ca explose et ça salit les murs.