Accueil > Collections > La Série Blême

La Série Blême

lundi 19 janvier 2015, par polars

En 1948, Marcel Duhamel persuade les Editions Gallimard de développer d’avantage la Série Noire. Il obtient une meilleure diffusion avec la parution de deux livres par mois au lieu de deux par an. Alors qu’il se consacre toujours à son travail de traducteur, il lui faut étoffer son fond pour nourrir les publications de la Noire. Il reçoit de différents agents littéraires des ouvrages anglo-saxons ; il rassemble le fond Gallimard d’auteurs déjà publiés.

Rapidement, il s’aperçoit que de nombreux volumes ne correspondent pas à la ligne éditoriale de la Série Noire. Il remarque que les collections policières, prolifiques en cette période d’après-guerre, se nourrissent d’auteurs et de livres épuisés, publiés par Gallimard avant la guerre mais dont les droits sont libres. La majorité des livres qu’il reçoit sont caractérisés par un nouveau style qui fait fureur outre-atlantique : le Suspense Novels. Ces livres ne sont pas forcément des romans policiers, beaucoup moins argotique que la Série Noire ou pas du tout, suspense et mystère, plus psychologique mais très peu de psychanalyse autant que possible. Le roman à suspense met en avant la victime qui est confrontée à des événements extraordinaires. L’aspect psychologique est mis en avant. Alors que le roman à énigme privilégie l’action policière et le déroulement de l’enquête, le roman à suspense favorise des histoires de traques et la capacité du héros à échapper aux pièges qui se referment sur lui.

Jaquette et couverture "Le puits de velours" de J.Gearon - E.O. N 2

M.Duhamel est persuadé que la maison d’édition doit être présente sur ce nouveau créneau éditorial. Il propose comme nom de collection la "Série Suspense". Il écrit le texte suivant pour la présenter mais elle est rebaptisée la "Série verte"." La nouvelle collection ne comprendra pas de romans policiers classiques. Les livres "Suspense" seront des ouvrages d’une tenue littéraire souvent exceptionnelle, écrits par les meilleurs auteurs modernes américains et anglais, mais ils comporteront obligatoirement un élément d’angoisse ou de violence, caractéristique de notre Série Noire. Le nom même "Suspense" fait image : le lecteur aura le souffle suspendu, coupé par l’intensité dramatique du récit. Et la "Série Verte" tiendra ces promesses. Cependant la langue n’en sera pas nécessairement argotique ou populaire[...]"

Après de nombreuses hésitations de Gallimard et du diffuseur Hachette, A. Duhamel lance en Octobre 1949 la "Série Blême". (Le nom de Série Verte ayant été abandonné). Dix titres sont arrêtés :

J’ai épousé une ombrede W.Irish ;
Le puits de veloursde J.Gearon ;
Le cerveau du Nababde C.Siodmack ;
La valse dans les ténèbresW.Irish ;
Tunnel de D.Goodis ;
Trémolo de E.Borneman ;
On ne me croira pas de G.Mcdonnell ;
Un ange passe de Verne Chute ;
La nuit tombe de D.Goodis ;
La boîte de Pandore de K.Millar"

Les ouvrages sont verts et le lettrage rouge. La jaquette n’est pas illustrée. Le format, le nombre de page, le cartonnage et le prix sont exactement identiques aux livres de la Série Noire. Sur les rabats de la jaquette, un résumé de l’histoire est présenté ainsi que la photo et une petite biographie de l’auteur.

Le cerveau du nabab" de C.Siodmack - E.O. N° 3 - 1949
Jeux de mains" de H.Lawrence - E.O. N°8 - 1950

A partir du N°5 "La sirène du Mississipi de W.Irish, le cartonnage vert encadré de blanc devient rouge et vert. Le nom de la collection est davantage mis en avant, la sobriété est de rigueur. Cette collection ressemble trop sur la forme et sur le fond à la Série Noire. Le manque de différence et un mauvais accueil de la critique vont précipiter sa fin. Seulement 22 ouvrages seront publiés.

Voici les 22 titres de la Série Blême du N°1 au N°22 :

J’ai épousé une ombre ; W.Irish
Le puits de velour ; J.Gearon
Cauchemar ; D. Goodis
La sirène du Mississippi ; W.Irish
Emily le saura ! ; N.Rutledge
Le cerveau du nabab ; C.Siodmack
Le funiculaire des anges ; V.Chute
Jeux de mains ; H.Lawrence
L’heure blafarde ; W.Irish
La vierge au sac d’or ; H.McCloy
Le chien du manoir ; H.Lawrence
La nuit tombe ; D.Goodis
Nature morte ; M.Head
La boîte de Pandore ; K.Millar
La chambre d’en haut ; M.David
Tremolo ; E.Borneman
Le mystère du chat ; E.S.Gardner
La jeune fille boudeuse ; G.McDonell
On ne me croira pas ; G.McDonell
L’avocat du diable ; E.S.Gardner
A petit feu ; George H Johnston
Perry Maison sur la corde raide ; E.S.Gardner

Le personnage de Perry Maison va devenir célèbre grâce à la fameuse série télévisée "L’homme de fer". Avocat, il défend ses clients accusés à tort devant les tribunaux avec l’aide de sa secrétaire DellaStreet et d’un détective privé Paul Drake qui agit sur le terrain.

Certains ouvrages ont été adaptés au cinéma comme les deux livres de W.Irish :

- "J’ai épousé une ombre" (France, 1982) du réalisateur Robin Davis avec Nathalie Baye, Francis Huster et Richard Bohringer.

- "La sirène du Mississippi" (France, 1969) du réalisateur François Truffaut avec Jean-Paul Belmondo, Catherine Deneuve et Michel Bouquet.

Le livre "Le puits de velour" de J.Gearon a également été adapté sous le titre "Un papillon sur l’épaule" en 1978 ;un film réalisé par J.Deray avec Lino Ventura et Claudine Auger.

-"Cauchemar", de David Goodis a été adapté au cinéma sous le titre "Dark Passage" par Delmer Daves en 1947 avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall. Le titre français était, "les passagers de la nuit".(merci à Emmanuel Mischkowitz pour ce renseignement...)